ATTENTION : En raison d'une intervention sur le réseau de serveurs,
le service Sciencesconf sera interrompu le 18/06/2024 entre 12h00 et 12h30 (CET)

Atelier de la communauté française du rayonnement cosmique

3-5 juil. 2023
Université de Montpellier - Montpellier (France)

https://cfrcos4.sciencesconf.org

Le rayonnement cosmique et son influence sur la dynamique des systèmes astrophysiques est un domaine de recherche à la fois ancien puisque la découverte de ce rayonnement date de plus de 100 ans et jeune car les sources à l'origine de sa production, son transport dans le milieu interstellaire ou intergalactique ainsi que l'étendue de son rôle dans la dynamique multi-échelle des systèmes astrophysiques est encore mal connu. L'objet principal de ce nouvel atelier sera de dresser un aperçu de l'activité sur cette thématique de recherche en France en proposant une vue large de son intérêt astrophysique. Il s’agit du 4ème atelier de ce genre. Le premier a eu lieu à Paris en 2018, le second à Montpellier (Espace Saint Charles) en 2019, le troisième de nouveau à Paris (en distanciel) en 2021. L’objectif de cet atelier est d’abord de réunir régulièrement les différents chercheurs impliqués au niveau national sur la recherche attenante à la problématique du rayonnement cosmique, à la fois sur des aspects astrophysiques (données, modèles) et physique (théorie). En plus pour cette 4ème mouture non visons à inviter des collègues étrangers pour faire des revues sur les thématiques principales de l’atelier (voir ci-dessous). Les thèmes principaux de cet atelier seront : 1) production in-situ de particules énergétiques autour des étoiles jeunes de type solaire et des objets plus massifs. Dans cette thématique une revue sera proposée sur les résultats récents des sondes solaires Parker et l’orbiteur solaire. 2) L’effet du rayonnement cosmique sur la dynamique du milieu interstellaire et notamment sur le contrôle du taux de formation stellaire dans notre galaxie. 3) L’effet du rayonnement cosmique sur la formation des grandes structures en cosmologie et notamment leur production par les premières étoiles produites dans l’univers. 3). L'impact du rayonnement cosmique de basse énergie sur la chimie du milieu interstellaire des premières molécules à la chimie pré-biotique. 4) Les sources du rayonnement cosmique de haute énergie et la théorie de leur accélération et de leur transport dans le milieu interstellaire. 5) Le rayonnement cosmique aux ultras hautes énergies comme traceurs du champ magnétique galactique et extragalactique. Les mécanismes d’accélération et de propagation. 6) Les expériences avec les lasers de puissance (volet civil, il n’y aura pas d’aspect de sécurité défense), notamment sur la production de chocs non-collisionnels et l’étude de l’accélération de particules. L’atelier bénéficie du de l’IN2P3 (l’institut de physique nucléaire et des particules) qui financera en grande partie l’évènement. Le laboratoire LUPM apportera un complément financier à l’organisation. L'atelier n'a pas de frais d'inscription. Une aide sere disponible pour un certain nombre de chercheurs et chercheuses non permanent(e)s.
Discipline scientifique :  Astrophysique

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 137 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité