Les territoires de la fiction de l'école à l'université

24-26 oct. 2023
INSPE de Toulouse - 181 avenue de Muret. - TOULOUSE (Francia)

https://24rencontres.sciencesconf.org

Alors que les apprentissages de la lecture et de l’écriture littéraires mettent régulièrement l’élève en situation de lire et de produire des textes de fiction, on peut être surpris de la persistance des programmes pour l’enseignement du français à taire la notion de fiction. Le projet de colloque prend pour point de départ cet étonnant silence. Des motifs internes et externes peuvent être avancés pour expliquer ce qui apparait comme un choix épistémologique pour esquiver la notion de fiction dans la présentation des enjeux des enseignements de la littérature, de l’image filmique et de la captation théâtrale, comme dans la description des pratiques des formes fictionnelles dans les apprentissages de la lecture et de l’écriture. Des raisons qui renvoient d’un côté à la définition même de la notion de fiction toujours vigoureusement discutée dans le champ de la théorie littéraire et plus largement des artéfacts culturels, et de l’autre, à la délimitation des savoirs de référence dans la constitution de la didactique de la littérature depuis cinquante ans. S’il peut y avoir une difficulté à construire la fiction comme objet didactique, du fait de l’instabilité de ses constituants, de ses contours et de ses frontières, il n’en demeure pas qu’elle détient une valeur heuristique indéniable dans un projet éducatif de formation du sujet-lecteur-scripteur. En effet, à une époque où la didactique de la littérature a fait valoir au cours de ces vingt dernières années une approche esthétique des textes littéraires, attentive à la relation entretenue d’un lecteur empirique avec un texte littéraire, ou d’un spectateur avec l’image filmique, il nous semble opportun d’examiner les possibilités d’une didactique du texte et de l’image de fiction, préoccupée des modes d’immersion fictionnelle comme des conditions d’élaboration d’un univers de fiction dans le cadre de la création littéraire. Cela soulève tout un ensemble de questions que les XXIVèmes Rencontres auront à coeur d’explorer sur les versants de la fictionnalité, des régimes de fiction, de la fictionnalisation dans les opérations cognitives de la lecture : comment un récit, un film, une captation théâtrale parvient-il à aiguiser notre intérêt ? Quels sont les modes passionnels, rhétoriques, propres à faciliter notre immersion dans l’univers de fiction ? Comment cet univers génère-t-il de l’émotion et quel type de plaisir procure-t-il ? Que nous apporte-t-il, après coup, dans la connaissance que nous avons de nous-mêmes et dans notre relation aux autres, et quelles sont les valeurs autour desquelles un débat interprétatif peut être conduit en classe de français ? En tant que producteurs de textes, à quelles ressources le sujet-scripteur peut-il avoir recours pour créer un univers de fiction, qui soit fondé sur le vraisemblable et qui suscite la curiosité du lecteur ? Le texte de fiction ne s’élabore pas uniquement à partir de propriétés narratologiques, longtemps dominantes dans les apprentissages de l’écriture du texte de fiction. La création d’un univers de fiction fait appel à d’autres compétences scripturales qui mettent en travail la référence, la réception, la tension narrative et le plaisir du lecteur, autant d’éléments que les ateliers d’écriture exploitent et pour lesquels une transposition dans l’espace de la classe peut être envisagée. C’est donc à l’établissement d’une cartographie des territoires scolaires de la fiction que souhaite répondre ce colloque international, organisé en trois axes principaux : - les régimes de lecture de la fiction – l’invention de la fiction et les écritures créatives – La fiction, ses corpus, ses supports. On ne s’interdira cependant d’aborder des questions transversales permettant par exemple d’éclairer théoriquement, épistémologiquement l’approche didactique des objets de fiction et les relations esthétiques, cognitives, émotionnelles qu’ils induisent.
Disciplina científica :  Humanities and Social Sciences

Lugar de la conferencia
Personas conectadas: 757 |  Contacto |  Acerca de |  RSS |  Privacidad |  Accesibilidad