XIIIe Congrès de l’AFEP – Face aux crises, des planifications sont-elles possibles ?

2-5 juil. 2024
Doctoriales, le 2/07/2024, Université Paul-Valéry Montpllier 3, site de Saint-Charles, Montpellier Colloque, du 3 au 5/07/2024, Université Montpellier, Faculté d'économie, Site Richter - Montpellier (France)

https://afep2024.sciencesconf.org

Les sorties de crise passées ont redessiné les lignes de partage entre le marché et l’intervention publique. Aujourd’hui, l’ampleur et la multiplication des crises appellent à penser de nouvelles stratégies. Les marqueurs d’une possible régulation consciente de l’économie montent comme un fait historique nouveau, particulièrement sous la contrainte structurante du changement écologique. Face à ce défi pour nos économies et de nos sociétés, quelles sont les stratégies à mettre en œuvre ? Les outils à disposition d’une construction collective du futur ne sont pas si nombreux. La planification est l’un d’entre eux. L’échec de la planification soviétique lève une série de limites, en particulier celle de priver les acteurs économiques de coordinations et de coopérations, volontaires et horizontales. Il permet de revenir sur les nombreuses expériences menées sur tous les continents jusque dans les années 1970 et ainsi de souligner la très grande plasticité de la planification. Le retour actuel de la planification dans les agendas politiques et économiques, via notamment la planification écologique, peut être lu à plusieurs niveaux que cet appel à communication a l’ambition d’interroger. Un nouvel interventionnisme étatique ? En France, en Europe, aux Etats-Unis, en Chine… aujourd’hui, des expériences d’envergure de planification écologique se multiplient. Elles semblent amorcer un changement de cap en matière d’intervention étatique, en rupture avec le modèle de l’Etat néolibéral, sans pour autant revenir au passé en matière de politiques industrielles, d’institutions financières publiques ou de banques de développement. Il importe donc de comprendre et d’analyser le modèle et les pratiques de planification qui caractérisent ce « nouvel » interventionnisme étatique. Démocratie politique, démocratie économique ? Dans l’histoire de la planification et l’évaluation de sa portée ou de son échec, coordination par le marché et démocratie sont régulièrement associés. Ce lien mérite d’être interrogé : comment des planification(s) vertueuse(s) s’articulent-elles avec les institutions démocratiques ? La coordination par le marché est-elle un outil nécessaire à la démocratie ? Les économies de marché étant dans le plus souvent des démocraties politiques, la réponse est positive, laissant toutefois ouverte la question de la démocratie économique. Interroger la sollicitation de la démocratie comme adossement naturel du marché et comme adossement d’une planification vertueuse appelle sans doute une attention renouvelée en raison de la nature systémique des crises actuelles. Les échelles des planifications. A côté de l’intervention publique, des initiatives décentralisées pour la transition, plus ou moins convergentes, ont été et sont observées. Elles mêlent action publique et action citoyenne, entreprises, organisations non marchandes, à différentes échelles, faisant surgir dans le présent des formes de planification locales, très horizontales. Dans ces initiatives, la démocratie économique est mobilisée comme une possibilité d’action, combinant à la fois des objets conflictuels et de possibles compromis, pour l’instant à la portée incertaine. Ces planifications locales, « sous-étatiques », contribuent-elles à renouveler l’action publique ? Pour quel type de coordination à une échelle supérieure ? Les planifications peuvent-elle être envisagées comme un support de la construction démocratique du futur pour sortir des crises ? Que cela suppose-t-il en termes de théorisation critique de la transition entendue comme trajectoire consciente de sortie des crises ? Comment se construisent et se diffusent les idées autour des pratiques sociales innovantes allant dans cette direction ?
Discipline scientifique :  Economies et finances

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 243 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité