Journées archéologiques régionales d'Île-de-France 2022

1-2 déc. 2023
Bourse du travail - Saint-Denis (France)

https://ja-idf-2023.sciencesconf.org

Thème 1: Le fait urbain Nous voici quarante-et-un ans après l’indispensable publication des Actes du premier Colloque international d’archéologie urbaine ; vingt-sept ans après celle du tout autant nécessaire Atlas historique de Saint-Denis. Depuis, les importantes — par le nombre et parfois la surface — opérations d’archéologie préventive conduites à partir des années 2000 renouvellent de façon significative notre connaissance du fait urbain en Ile-de-France. Ces diagnostics et fouilles concernent aussi bien les habitats groupés laténiens comme Nanterre et Bobigny ; les capitales de cité antique et sièges épiscopaux médiévaux que sont Paris et Meaux ; les villes médiévales héritées de castrum ou d’agglomérations secondaires antiques telles que Chelles, Melun, Arpajon ; les créations urbaines proprement médiévales, autour d’un lieu de pouvoir, telles que Saint-Denis, Mantes-la-Jolie ou Poissy. Afin d’explorer les résultats de ces opérations, plusieurs axes de questionnement sont proposés pour guider les contenus des communications. Sur le plan des relations entre le processus urbain et les choix des sites, qu’en est-il de l’apport des études paléoenvironnementales et plus spécifiquement géoarchéologiques ? Où en sommes-nous de la compréhension des dynamiques urbaines sur le temps long, tant dans les centres anciens que dans les espaces péri-urbains ? Enfin, quelles relations entretiennent les lieux de pouvoir laïque et religieux avec les modalités d’occupation de la ville ? De surcroît, ces opérations conduisent aussi à la relecture de dossiers archéologiques parfois très étoffés, dont la constitution a débuté au 19e siècle. Dotés en effet de moyens significatifs et investissant toute la chronologie d’occupation, il devient possible d’engager une démarche globale visant à expliciter les modalités de fabrique de l’espace urbain. Il n’en demeure pas moins que ce savoir, enrichi et consolidé par l’ampleur même de la documentation dont il se nourrit, amène à approfondir la réflexion quant aux modalités de sa restitution, tant auprès de la communauté scientifique que de publics élargis. Les PCR conduits à Meaux et Paris dessinent à cet égard des pistes très intéressantes en termes de constitution d’atlas archéologique urbain. A cela s’ajoute la problématique des modalités de la constitution d’un outil prédictif— ¬ une carte archéologique d’aide à la prescription — tenant compte des épaisseurs sédimentaires et des volumes de destructions déjà opérées. Dans ce contexte, une amplification des travaux d’archéologie programmée en rapport avec le fait urbain apparaît s’imposer. Dans un moment plus que favorable à la science ouverte, quels sont désormais les dispositifs innovant à notre portée pour mieux coordonner les données recensées, favoriser leur partage et leur étude ? Thème 2: actualité de la recherche
Discipline scientifique :  Sciences de l'Homme et Société - Archéologie et Préhistoire

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 430 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité