Lectures contemporaines de L'Origine de la géométrie de Husserl

19-20 juin 2023
Sorbonne Université, Amphithéâtre Cauchy - Paris (France)

https://lecturesodg.sciencesconf.org

L'Origine de la géométrie représente un texte crucial pour comprendre la pensée d'Edmund Husserl et son histoire au sein de la philosophie française. Différentes étapes clés marquent une véritable Wirkungsgeschichte de ce texte notamment dans le contexte francophone : de la célèbre Introduction de Jacques Derrida (1962), aux cours sur L'Origine de la géométrie donnés par Maurice Merleau-Ponty au Collège de France (1959-1960), mais aussi de son utilisation par Trần Đức Thảo dans Phénoménologie et matérialisme dialectique (1951) au Commentaire de Marc Richir (1990). Le long et fructueux héritage de L'Origine de la géométrie invite donc à investiguer si la troisième Beilage à la Krisis peut être identifiée comme un trait d'union capable d'expliquer le parcours théorique d'une scène philosophique originale et radicalement novatrice. Ce colloque vise à l'interroger l'apport de L'Origine de la géométrie de Husserl dans la phénoménologie contemporaine en touchant plusieurs axes thématiques : théorie de la connaissance, fondements des sciences, question de l'intersubjectivité, problèmes de l'histoire, philosophie de la technique. D'une part, cela permet de mieux saisir les différents développements phénoménologiques actuels à la lumière de cet ouvrage husserlien ; d'autre part, la présence de ce texte dans la pensée contemporaine permet d'envisager un cadre unitaire sur cette base. Un premier volet est consacré aux recherches portant sur la pensée tardive de Husserl, à savoir sur les notions fondamentales qui la caractérisent, ainsi que sur les liens de L'Origine de la géométrie avec les autres textes husserliens et la théorie husserlienne de la connaissance. Un deuxième volet se propose d'interroger à nouveaux frais les auteurs qui ont joué un rôle majeur dans la première réception de L'Origine de la géométrie en France ou en Italie, comme Jacques Derrida ou Enzo Paci, et d'autres comme Trần Đức Thảo ou Jean-Toussaint Desanti, qui continuent à alimenter les recherches actuelles et qui croisent la phénoménologie avec des traditions différentes comme l'épistémologie historique, l'existentialisme et le marxisme. Un troisième volet met au premier plan l'importance et les difficultés d'une phénoménologie des mathématiques dont plusieurs suggestions se trouvent esquissées dans L'Origine de la géométrie, bien qu'elles demandent une prise en compte de la pensée husserlienne dans sa totalité et une mise en perspective avec des traditions épistémologiques différentes (de l'épistémologie française à l'empirisme logique) et avec l'histoire de la pensée mathématique. Un quatrième volet a enfin pur but de mettre en lumière certaines réflexions plus autonomes mais qui gardent toutefois une dette significative avec les problématiques présentes dans L'Origine de la géométrie, soit en interrogeant les mathématiques pour penser le statut de l'idéalité ou la constitution du sens, soit en lien avec la question de l'intersubjectivité et la position du sujet, soit en reprenant les développements ultérieurs de la post-phénoménologie ou de la pensée française à partir de la question de la technique.
Discipline scientifique :  Philosophie

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 145 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité