Colloque International de Management de la Qualité dans l'Enseignement Supérieur et la Formation "Regards Croisés des Acteurs et de la Recherche"

13-14 juil. 2023
Ecole Normale Supérieure de Casablanca Université HASSAN II Casablanca - Casablanca (Maroc)

https://eiddse.sciencesconf.org

Comme l'indiquait déjà, en 2008, A. Vinokur, on observe, à partir des années 80, une multiplication des instruments et dispositifs d'évaluation de la qualité en éducation. Or, cette inflation, qui passe par des politiques de tests, d'autoévaluations, d'évaluations externes par des agences spécialisées ou des organismes gouvernementaux ou internationaux et par la production de normes tendant à standardiser le fonctionnement des institutions universitaires et de formation doit être interrogée. En effet, si certains y voit le passage d'une politique de la confiance à une politique de la défiance (Vonokur, 2008) ou l'importation d'un modèle entrepreneurial (Bouchardy, 2009) visant à intégrer les institutions éducatives dans un marché local, national et international de la formation et de la connaissance, d'autres y voit un facteur d'amélioration nécessaire pour répondre au besoin d'accroissement en capital humain et participer ainsi au développement social et économique des états. Le colloque permettra d'interroger la notion de management de la qualité lorsqu'elle est appliquée à l'enseignement supérieure et à la formation d'adultes, à la fois sous l'angle des politiques d'assurance qualité et de leur mise en œuvre, des acteurs impliqués dans le management de la qualité, des processus, des démarches et des instruments développés pour assurer le suivi de la qualité, ainsi que la pertinence des résultats produits par la mise en place de dispositifs de management de la qualité. Il s'agira donc, à la fois, de définir la notion de management de la qualité lorsqu'elle est appliquée à l'enseignement supérieur et à la formation d'adulte, de préciser les objets de l'évaluation et de la gestion de la qualité (les institutions, les programmes, les enseignements, les enseignants, les étudiants ... ) et d'examiner la façon dont ces objets sont articulés dans le cadre du management de la qualité. Le processus de production de normes, souvent dans le cadre de réformes des systèmes éducatifs telle que celle initiée par la loi 01.00 au Maroc, et d'instruments visant à évaluer et piloter leur adoption par les universités et les organismes de formation, semble être une zone de questionnement nécessaire pour comprendre comment le management de qualité s'est imposé dans les institutions éducatives, quels en sont les éléments clés et comment il s'est adapté aux différents contextes locaux. Cette question implique aussi de s'interroger sur la mesure de la qualité, en examinant, d'une part, la pertinence des indicateurs issus des normes définissant la qualité et, d'autre part, les qualités psychométriques des instruments de mesure développés, ainsi que sur le processus de management de la qualité en tant que processus d'amélioration continue fondé sur des boucles de rétroaction nécessitant de disposer d'informations pertinentes. Le numérique et les technologies de l'information et de la communication en tant que producteurs de cette information pourraient donc jouer un rôle essentiel dans l'évaluation de la qualité ainsi que dans le management de la qualité des universités et des organismes de formation. Les conditions de l'implication efficace de ces technologies dans le management de la qualité seront donc analysées. Le lien entre management de la qualité et politiques fondées sur l'efficacité semble être un axe d'interrogation nécessaire à une époque où l'efficacité semble de plus en plus justifier les politiques publiques en matière éducatives. On pourra à la fois aborder cette question sous l'angle des connaissances produites quant à l'efficacité des dispositifs de formation supérieure ou d'adultes et sous l'angle analytique du lien entre qualité et efficacité. De même, comme le fait l'Unesco, dans ses éléments de cadrage des réformes de l'enseignement supérieur en Afrique (2008), on pourra aussi introduire la question de l'équité pour analyser en quoi le management de la qualité peut participer à l'augmentation de l'équité des systèmes d'enseignement supérieur. Enfin, le management de la qualité se fonde sur de nombreux processus d'évaluation dont les résultats sont mobilisés dans le cadre de boucles d'amélioration. Les acteurs de l'université peuvent être à la fois les objets de cette évaluation lorsqu'elle porte, par exemple, sur les performances des étudiants, la linéarité de leurs parcours d'études ou, pour les enseignants chercheurs, lorsqu'il s'agit d'évaluer la qualité de leurs enseignants ou leur production scientifique. L'évaluation peut aussi concerner l'action des acteurs concernés par la dimension administrative de l'université lorsqu'elle s'intéresse à la qualité des services fournis. D'autre part, les mêmes acteurs, peuvent aussi participer à la production de données évaluatives, soit en étant eux-mêmes évaluateurs, comme c'est le cas lorsque les étudiants participent à l'évaluation des enseignements ou lorsque des services administratifs produisent des données sur l'insertion professionnelles des étudiants. Cette dimension évaluative, le rôle des acteurs, la façon dont les données produites sont mobilisées dans le cadre du management de la qualité, sont autant de dimensions que le colloque propose d'interroger. Axes du colloque Le colloque se structurera selon les six axes de questionnement qui émergent des interrogations et constats précédents : 1. Comment définir le management de la qualité dans l'enseignement supérieur et la formation, que sait-on sur sa mise en œuvre dans les universités et, plus généralement, dans les institutions de l'enseignement supérieur et de la formation d'adultes ? Que produit la mise en œuvre du management de la qualité dans les institutions concernées ? En quoi les dimensions pédagogiques, scientifiques ou sociales et professionnelles des institutions de l'enseignement supérieur et de la formation sont-elles influencées ou transformées par la mise en œuvre de démarche de management de la qualité ? 2. Comment se structure la dimension évaluative du management de la qualité ? Il s'agira ici de s'interroger à la fois sur la place de l'évaluation dans le mangement de la qualité et sur le rôle des acteurs (étudiants, enseignants chercheurs, acteurs impliqués dans l'administration des institutions, agences d'évaluation et instances politiques). 3. Quels sont les outils nécessaires au management de la qualité ? On pourra ici à la fois s'intéresser aux outils d'évaluation de la qualité et aux outils de gestion du processus d'amélioration de la qualité, qu'il s'agisse d'artéfact technologique ou d'outils conceptuels. 4. Comment les technologies de l'information et de la communication sont-elles mobilisées dans le processus de management de la qualité et en quoi peuvent-elles, en retour, l'influencer ou le modifier ? 5. Les notions d'efficacité et d'équité sont-elles mobilisées dans le cadre du management de la qualité des institutions d'enseignement de de formation ? Si, c'est le cas, comment cette mobilisation s'opère-t-elle et quels en sont les effets et les résultats ? 6. Quels sont les acteurs impliqués dans le mangement de la qualité ? Quel sont leur implication, leur fonction et leur importance dans le processus de management de la qualité ? Comment les résultats du management de la qualité peuvent-ils en retour avoir une influence sur ces acteurs ? Au-delà des communications scientifiques qui pourront s'inscrire dans un axe en particulier ou en articuler plusieurs, en se fondant soit sur la présentation de résultats soit sur une réflexion conceptuelle à dimension critique, le colloque offrira un espace permettant le partage d'expériences et de pratiques entre les acteurs du management de la qualité, qu'il s'agisse d'acteurs internes aux universités et autres organismes de formation ou d'acteurs externes, appartenant à des organismes d'évaluation ou d'accréditation, en vue d'identifier les écueils rencontrés et les solutions développées et de rendre compte des résultats qui découlent des démarches mises en place dans le cadre du management de la qualité. Il s'agira de mettre en place, à travers ce partage d'expériences, un débat constructif participant à l'empowerment de l'ensemble des acteurs impliqués dans le mangement de la qualité.
Discipline scientifique :  Education

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 326 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité