Dialogue franco-allemand en géographie de l’énergie

11 oct. 2023 - 12 avr. 2024
Université de Haute-Alsace Campus Fonderie - Mulhouse/Saarbrücken (France)

https://energydialog.sciencesconf.org

De la Communauté européenne du charbon et de l'acier, signée en 1951 par six pays ouest-européens, à l'Union de l'Énergie en 2015 visant l'indépendance énergétique de l'Union Européenne, la politique énergétique est un des éléments centraux de l'intégration européenne. Pourtant, comme le montrent les débats sur l'élaboration de la taxonomie européenne ou sur la dépendance européenne à la Russie déclenchée par la Guerre en Ukraine en 2022 de fortes tensions persistent en Europe. Comme en témoigne en même temps l'adoption de l'European Green Deal en 2020, les pays de l'Union européenne s'accordent ensemble sur l'objectif d'une neutralité carbone d'ici à 2050. Toutefois, les moyens, les trajectoires et les outils à mobiliser pour l'atteindre ne font pas consensus. La « transition énergétique » constitue alors un « consensus ambigu ». La relation franco-allemande est emblématique de cette situation. Si la place de l'électricité nucléaire apparaît comme le point de tension le plus évident, les trajectoires de transitions énergétiques suivies en France et en Allemagne divergent sur d'autres éléments : développement de l'éolien terrestre et maritime, place du charbon et du gaz, provenance des matières premières énergétiques, structuration centralisée/décentralisée des marchés de l'énergie etc. C'est ici qu'intervient la manifestation scientifique « Dialogue franco-allemand en géographie de l'énergie » 2023-2024 organisée en deux événements pour les jeunes chercheurs – doctorant.e.s et postdoctorant.e.s – par l'Université de la Sarre (Sarrebruck, Allemagne) et l'Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Le premier atelier de trois jours se tiendra à Mulhouse les 11,12 et 13 octobre 2023. Le second sera organisé à Sarrebruck les 11 et 12 avril 2024. La langue de travail sera l'anglais. L'objectif scientifique est triple : Premièrement, l'objectif est de créer un moment de rencontre entre jeunes chercheur.e.s allemand.e.s et français.es dans le contexte de la géographie de l'énergie afin de casser la situation d' « incompréhension » actuelle et de faire discuter ces deux espaces scientifiques séparés. Deuxièmement, il s'agit de faire travailler ensemble de jeunes doctorant.e.s et post-doctorant.e.s français.es et allemand.e.s spécialistes de l'énergie pour favoriser la mise en cohérence de ce domaine, le partage des théories et méthodologies utilisées de chaque côté de la frontière ainsi que l'émergence d'une « culture » commune. Troisièmement, le but des ateliers est de participer à l'avancement de la recherche sur les politiques énergétiques en Europe. Grâce à la participation de chercheurs travaillant dans des domaines différents, les ateliers peuvent permettre une comparaison de cas illustrant les conditions spatiales de l'hétérogénéité ou de l'homogénéité des transitions énergétiques. Une attention particulière sera accordée aux processus de négociation autour de l'énergie nucléaire et des énergies renouvelables, mais aussi l'hydrogène.
Discipline scientifique :  Démographie - Géographie

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 168 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité