5èmes Journées du réseau France Microtubules

29-30 juin 2023
Université de Montpellier, Campus Saint Priest, Monpellier - Montpellier (France)

https://fmn2023.sciencesconf.org

La cinquième édition du Congrès des scientifiques français travaillant sur les microtubules aura lieu les 29 et 30 Juin 2023 à Montpellier. Nous vous attendons nombreux ! Les éditions précédentes de ce colloque ont eu lieu à Marseille en 2013, à Grenoble en 2015, à Versailles en 2017 et à Rennes à 2019, en réunissant des chercheurs, post-docs et étudiants de plus de 34 laboratoires. Nous aurons le privilège d'accueillir Anna AKHMANOVA (Faculté de Science, Université de Utrecht, Pays-Bas) pour une « keynote lecture ». Les inscriptions et envois de résumés se feront sur le site Azur colloque du CNRS (lien à venir) entre le 1er et le 30 Avril 2023. Le tarif unique de 60 € HT comprend les 3 repas du congrès, dont la soirée de gala qui aura lieu dans le centre-ville piéton de Montpellier. Le congrès aura lieu sur le Campus Saint-Priest de l'Université de Montpellier (Tram ligne 1, entre arrêts « Occitanie » et « Château d'Ô »). De nombreux résumés seront sélectionnés pour des communications orales, et il y aura aussi des présentations par affiches. Organisateurs : Ariane ABRIEU, Anne DEBANT, Franck COMUNALE, Krzysztof ROGOWSKI, Benjamin VITRE, Benjamin LACROIX, Jérôme BOUDEAU, Didier PORTRAN, Paul LAMBEY et Morgane RODRIGUEZ. Les microtubules sont des constituants majeurs du cytosquelette des cellules eucaryotes et jouent un rôle crucial aussi bien au cours de la mitose que dans les cellules en interphase. Aujourd'hui, il est clairement établi que des dérèglements de la dynamique des microtubules contribue (i) à une instabilité du nombre de chromosomes, l'une des caractéristiques majeures des cellules tumorales, (ii) à des défauts favorisant l'invasion des cellules tumorales, et (iii) à des troubles neurologiques. Les microtubules sont la seule cible moléculaire de drogues anti-cancéreuses de la classe des taxanes (taxol) ou des alcaloïdes de la pervenche (vinblastine). Par ailleurs, la colchicine qui cible aussi la polymérisation des microtubules, est utilisée dans le traitement de la goutte. C'est pourquoi une meilleure compréhension de la dynamique des microtubules permettra d'élucider les liens entre défaut d'organisation des microtubules et certaines maladies comme le cancer, ou les maladies articulaires ou neurodégénératives. Cette thématique permet également de rassembler des biologistes et des physiciens qui s'intéressent à l'étude des propriétés mécaniques des microtubules, enrichissant ainsi cette discipline de nouvelles approches intellectuelles et techniques. C'est dans ce contexte que le « Réseau France Microtubules » a été créé en 2013. Il rassemble les équipes et laboratoires français s'intéressant aux microtubules et organise un colloque les années impaires fonctionnant en alternance avec le congrès international de l'EMBO consacré à la recherche sur les microtubules. Les éditions précédentes de ce colloque ont eu lieu à Marseille en 2013, à Grenoble en 2015, à Versailles en 2017 et à Rennes en 2019, en réunissant plus d'une centaine de chercheurs, post-doctorants et étudiants provenant de plus de 30 laboratoires. L'édition 2021 n'a pas pu avoir lieu à cause de la pandémie. Les présentations sont effectuées en anglais, et un(e) invité(e) de renommée internationale est invité(e) à donner une conférence (keynote lecture). Cette année, notre invitée sera le Dr Anna AKHMANOVA (Faculty of Science, Utrecht University, Utrecht, Pays-bas), spécialiste de la tubuline et des microtubules. Ce congrès attire aussi désormais de jeunes chercheurs basés à l'étranger mais qui souhaitent collaborer avec les équipes françaises travaillant dans le domaine des microtubules.
Discipline scientifique :  Sciences du Vivant - Biochimie, Biologie Moléculaire - Biologie cellulaire - Cancer

Lieu de la conférence
Personnes connectées : 388 |  Contact |  À propos |  RSS |  Vie privée |  Accessibilité